SESSIONS D’INFORMATION

rochandroll-high-school

La Fédération Hiéro Strasbourg en partenariat avec Info Conseil Culture, la Fédélab et la Maison Bleue / Dirty 8 propose 3 parcours à destination

  • des associations & diffuseurs
  • artistes & groupes
  • labels

ainsi qu’une série de workshops, de rencontres et de débats (plus d’informations à venir)

Télécharger (PDF, 1.29MB)


PARCOURS ASSOCIATIONS & DIFFUSEURS


concert-150x130[session] Organiser un évènement culturel (concert, festival) : les obligations et autorisations le 10/10

De nombreuses obligations existent en matière d’organisation d’un évènement, qu’il s’agisse d’un concert ou d’un festival particulièrement. Entre les autorisations nécessaires pour l’organisation même de l’évènement, l’occupation de l’espace public, la mise en place d’une buvette, la sécurité des publics, la déclaration et le paiement des droits d’auteurs, cette session vise à aborder l’ensemble des obligations ou autorisations nécessaire pour organiser sa manifestation dans les règles de l’art.

Points abordés : règlementation liée à l’organisation de spectacle, autorisations diverses, débit de boissons occasionnel, affichage public, occupation de l’espace public, Etablissement Recevant du Public (ERP), sécurité et prévention, billetterie, droits d’auteurs et SACEM, etc.

Public cible : associations, organisateurs de concerts, etc.

Intervenant : 

Tarif : gratuit


concert-150x130[workshop] Monter et utiliser un petit système de sonorisation pour des concerts le 29/10

Permettre au public débutant de se sensibiliser à la gestion du son sur scène, de s’initier aux techniques et de se familiariser avec le matériel de sonorisation.

Points abordées : Cours théorique de sonorisation (notions) + Cours Pratique de sonorisation

Public cible : Destiné aux techniciens et musiciens ou tout public souhaitant acquérir les notions de base concernant la sonorisation. (Attention : Ce stage ne peut pas prétendre à une professionnalisation immédiate dans le domaine de la sonorisation.)

Intervenant : Sébastien Hoerth

Tarif : 10€ (limité à 10 personnes)


concert-150x130[session] L’achat de spectacle et la fonction employeur le 07/11

Organiser ou produire un spectacle, faire fonctionner sa structure, etc. se traduisent par la mise en place de relations contractuelles avec les équipes artistiques, les techniciens, le personnel nécessaire pour que la structure fonctionne, etc. Ces relations peuvent être encadrées par les contrats dits commerciaux (contrat d’achat/vente de spectacle) ou par le droit du travail. Cette session propose un tour d’horizon des contrats du spectacle et des aspects règlementaires liés à l’emploi de personnel.

Points abordés : contrats du spectacle (cession / coréalisation /coproduction), emploi de personnel, conventions collectives du spectacle vivant, contrats de travail, salaires et cotisations sociales, organismes sociaux, le GUSO, etc.

Public cible : associations, organisateurs de concerts, structures de production, etc.

Intervenant : 

Tarif : gratuit


concert-150x130[session] Les rudiments de l’administration et de la comptabilité : faire de son association un havre de paix comptable et fiscale le 28/11

Une fois sa structure créée, il va falloir l’administrer et la gérer au quotidien. Aspect souvent le plus rebutant du montage de projet et de la vie d’une structure associative ou d’un groupe, mais mal nécessaire, l’administration et la comptabilité ont leur propre ses règles. Quelles sont les formalités et obligations principales ? Cette session a pour but de revenir sur les aspects les plus usuels et d’aborder les aspects de base de l’administration et de la comptabilité d’une activité dans le domaine musical : comment facturer, comment rembourser légalement ses acolytes de tournée.

Points abordés : mise en place d’une organisation administrative et comptable, point clés du fonctionnement d’une structure, facturation, notes de frais, fiscalité (TVA), etc.

Public cible : associations, organisateurs de concerts, structures de production, etc.

Intervenant : 

Tarif : gratuit


PARCOURS GROUPES & ARTISTES


cover_art_for_rocknroll_high_school_dvd1[workshop] booking : construire sa stratégie et monter une tournée dans le réseau rock indé les 08 et 09/12

Avec le disque, la tournée est un des moments forts dans la vie d’un groupe : monter une tournée est une étape essentielle pour le développement d’un projet musical. Mais sans un tourneur, cela peut s’apparenter à la quête du Graal. Pour autant, les groupes en développement doivent se prendre en main avant de pouvoir prétendre à rejoindre le catalogue d’un tourneur. Cette démarche requiert stratégie, outils, préparation, compréhension du milieu et de ses acteurs. Il convient d’apprendre à définir son projet artistique, à identifier son public, à rechercher les diffuseurs clés, à maîtriser les méthodes et les techniques les mieux adaptées au placement de concerts, auprès de diffuseurs, à construire une stratégie de développement et de diffusion cohérente (en lien notamment avec l’actualité discographique), d’y adapter sa stratégie de communication. Comment démarcher ? Comment construire son fichier et sa base de données diffuseurs ? Quels sont les réseaux existants ?

Points abordés : les outils du booking (présentation, argumentation, kit promo, mailings…), stratégie de développement (selon la temporalité, la notoriété du projet, le style, etc.), ciblage des recherches (typologies de lieux, interlocuteurs, évènements, réseaux…)

Public cible : artistes et groupes de musique, acteurs du secteur des musiques actuelles et du développement d’artistes

Intervenant : Pierre Templé / la Route du Rock Booking

Tarif : 50 €

A noter : Les Workshops peuvent être complétés par des ateliers pratiques en groupe restreint au cours desquels les participants bénéficieront d’un suivi personnalisé. Les groupes pourront ainsi travailler précisément sur des cas concrets pour faire avancer l’organisation de leur tournée.


cover_art_for_rocknroll_high_school_dvd1[session] La structuration et la typologie du secteur, l’environnement professionnel, les acteurs de la filière et les métiers de la musique ? le 16/01

Pour développer une activité dans les musiques actuelles, il est nécessaire de bien connaitre l’environnement professionnel et les enjeux de ce secteur en perpétuelle évolution, d’identifier ses acteurs et sa structuration. Autour de l’activité d’un groupe et de sa pratique musicale (écriture de répertoire, perfectionnement technique, représentation scénique, etc.) évoluent de nombreux acteurs, bénévoles ou professionnels, qui occupent des fonctions différentes. Mais qui fait quoi ? Comment s’y retrouver et quelles fonctions prioriser ?

La session propose un passage en revue de la filière et de ses acteurs, pour permettre à chacun de se situer, entre secteur associatif & industrie musicale, intérêt général & activité commerciale, groupes amateurs & groupes professionnels…

Points abordés : environnement professionnel, enjeux du secteur des Musiques Actuelles, politiques culturelles, parcours type d’un groupe, structuration, accompagnement, métiers de la musique de la scène au disque : manager, tourneur, attaché de presse, producteur, organisateur, diffuseur, label, éditeur, distributeur, etc.

Public cible : artistes et groupes de musique, acteurs du secteur des musiques actuelles et du développement d’artistes

Intervenant : 

Tarif : gratuit


cover_art_for_rocknroll_high_school_dvd1[session] La musique live : cadre juridique et réglementaire, les contrats utilisés le 13/02

Les logiques de développement des groupes peuvent être différentes : amateurs vs professionnels, volonté de se rémunérer, …. Dans tout les cas, développer une activité dans les musiques actuelles suppose de s’inscrire dans un cadre juridique et règlementaire relativement complexe (de la législation aux contrats utilisés). Cette session vous propose d’appréhender le cadre juridique des musiques actuelles pour identifier les obligations et points de vigilances à respecter, et mettre en cohérence le cadre de développement de son  projet avec les règles en vigueur.

Points abordés : cadre juridique et réglementaire, frontière amateur vs professionnel, licence entrepreneur de spectacle, contrat du spectacle, salariat et intermittence, droits d’auteurs et droits voisins, etc.

Public cible : artistes et groupes de musique, acteurs du secteur des musiques actuelles et du développement d’artistes

Intervenant : Joël Beyler – Label #14 Records

Tarif : gratuit


cover_art_for_rocknroll_high_school_dvd1[workshop] La structuration de l’artiste et du groupe : s’organiser en cohérence avec ses objectifs pour optimiser sa rémunération et ses droits le 24/02

L’artiste professionnel, auteur, compositeur ou interprète, l’artiste musicien bénéficie de plusieurs modes de rémunération et de multiples sources de revenus, de nature différentes mais complémentaires…Afin d’optimiser ses revenus, il est important d’identifier les différentes sources de revenus et leurs impacts sur les choix de structuration : salariat et intermittence, adhésion aux sociétés d’auteurs ou d’interprètes, autoproduction et création d’association,  signature chez un producteur de spectacle ou un label pour le disque, salariat & intermittence du spectacle, etc. Une part du revenu de l’auteur-compositeur est notamment tiré de la répartition des droits d’auteurs les droits d’auteurs. La SACEM est bien connue des organisateurs de concerts pour son rôle dans le recouvrement des droits liés à la diffusion de musiques live ou enregistrées, son rôle dans la redistribution peut sembler complexe. Un droit voisin est également reconnu pour les interprètes. Ces droits sont gérés par l’ADAMI et la SPEDIDAM. Quelles formalités accomplir pour optimiser des droits ? Comment ses droits sont-ils répartis aux auteurs compositeurs ? Quand et comment s’inscrire à la SACEM, à l’ADAMI ou à la SPEDIDAM ? De manière générale, comment contrôler les déclarations et relevés ?

Points abordés : salariat et intermittence, droits d’auteurs et droits voisins, revenu commerciaux et royautés, défraiements, feuillet SACEM, programme type, ADAMI et SPEDIDAM, contrôle des relevés, etc.

Pré-requis : artiste professionnel ou souhaitant se professionnaliser, avoir participer aux sessions : « structuration et typologie du secteur » et « la musique live : cadre juridique et règlementaire » (ou équivalent lors des parcours précédents)

Intervenant : Joël Beyler – Label #14 Records

Tarif : 50 €


cover_art_for_rocknroll_high_school_dvd1[session] Affirmer son identité et organiser sa présence en ligne : Communication et promotion médias – les outils de base le 13/03

Dans ce monde de communication, il va falloir réussir à affirmer son identité artistique, à promouvoir son projet pour le rendre visible et le faire sortir du lot, à créer de l’actualité régulière afin de développer une communauté de fans et de favoriser la diffusion de ses concerts et de sa musique. Site Web, réseaux sociaux, newsletters, image, vidéo… les outils sont aujourd’hui facilement accessibles mais sont nombreux et en permanente évolution. Communiquer sur le web requiert méthodologie et compréhension de certains fondamentaux. Comment construire un « eco-système » de communication numérique efficace et fonctionnel ? Les outils ne manquent pas, il faut bien les appréhender afin de les utiliser à bon escient.

Points abordés : principe de base et outils de base de la communication (numérique : site internet / newsletter / réseaux sociaux ; print : flyers, affiches, encart pub), matériel promotionnel & artistique (bio, photos, teaser, clip, player audio, dates de concerts, dossier de présentation et dossier de presse, relations presse et médias (communiqués de presse, chroniques, plan promo, etc.).

Public cible : artistes et groupes de musique, acteurs du secteur des musiques actuelles et du développement d’artistes

Intervenant : 

Tarif : gratuit


cover_art_for_rocknroll_high_school_dvd1[workshop] L’éditeur musical, entre mythe et réalité : comment trouver un éditeur musical ? le 24/03

Dans l’entourage de l’artiste, le métier d’éditeur musical est certainement le plus méconnu. C’est pourtant la plus ancienne profession commerciale liée à la création et aux œuvres. De la partition à l’application et au numérique, l’édition musicale à évoluer, à chaque époque. Certains diront que l’éditeur est un des premiers maillons du développement artistique. Pour autant, ils paraissent difficilement accessibles. Après un retour sur les fondements et l’histoire du métier d’éditeur, nous essayerons de cerner les enjeux de cette profession en mutation permanente.

Points abordés : le métier d’éditeur, contrat d’édition et pacte de préférence, les modalités d’exploitation d’une œuvre, l’intérêt de la signature d’un artiste en édition pour un label, le mode de rémunération d’un éditeur, etc.

Pré-requis : être auteur-compositeur

Intervenant : 

Tarif : 50 €


PARCOURS LABELS


centre-de-ressources-150x130[session] la filière disque : environnement professionnel, acteurs de la filière et logiques de production le 10/04

L’enregistrement d’un disque représente l’un des temps forts de la vie d’un groupe de musique. Entre physique et numérique, quelle stratégie adopter pour la production d’un album ou d’un EP ? Quels sont les différents interlocuteurs dans la filière phonographique ? Quel rôle joue réellement les labels ? Quelle différence entre label et maison de disques ? Quels sont les liens avec les autres acteurs du disque ? Par l’étude d’ensemble de la filière phonographique, nous chercherons à bien en saisir les rouages.

Différentes logiques de production s’offrent à un groupe lorsqu’il a un projet d’enregistrement phonographique. De l’autoproduction à la signature chez un label, l’objectif de cette session est d’identifier les aspects juridiques et économiques propres à chaque logique de production, ainsi que les contrats qui en découlent.

Points abordés : acteurs de la filière phonographique, producteur phonographique, éditeur phonographique, éditeur musical, distribution, contrat d’artiste et de licence, royautés, propriété du master, contrats d’artistes et de licence, production et édition phonographique, etc.

Public cible : labels, artistes et groupes ayant un projet de production d’un EP ou d’un album en autoproduction, etc.

Intervenant : 

Tarif : gratuit


centre-de-ressources-150x130[session] approche budgétaire de l’activité de label le 24/04

L’enregistrement d’un album s’est aujourd’hui largement démocratisé : réduction des coûts liés à l’enregistrement (home-studio, etc.), réduction des coûts liés au pressage, distribution numérique accessible, etc. Pour autant, certains postes de dépenses sont à ne pas négliger. Comment construire le budget de son projet d’enregistrement phonographique ? Que prennent en charge les labels ?

L’enregistrement phonographique et le disque sont peu soutenus par les collectivités locales. Mais des financements existent auprès des organismes de la filière de la musique enregistrée : sociétés civiles d’auteurs, de producteurs et d’interprètes, organismes professionnels. L’objectif de cette session est d’identifier les dispositifs de soutien existant et leurs critères d’éligibilités.

Points abordés : projet d’enregistrement et budgétisation, panorama des aides aux disques existantes, critères d’accès, logiques et modalités d’interventions etc.

Public cible : labels, artistes et groupes ayant un projet de production d’un EP ou d’un album en autoproduction, etc.

Intervenant : Joël Beyler – label #14 Records

Tarif : gratuit


centre-de-ressources-150x130[workshop] royautes et royalties : kesako ? du contrat aux royalties le 28/04

Les contrats d’artistes et de licence sont les clés de voute de la production phonographique. Ces contrats prévoient la rémunération des artistes sous forme de royalties. Quels sont les artistes concernés ? quels sont les % légaux prévus pour la rémunération des artistes via les royalties ? Comment les calculer et mettre en place des outils efficaces pour suivre, traiter et contrôler les royalties ? Quelle forme doivent prendre les décomptes ? Dans un contexte de complexification des modalités de rémunération de la production phonographique, notamment avec les revenus issus du numérique, il convient de bien s’organiser pour optimiser sa performance et faciliter la chaîne de redistribution des revenus.

Point abordés : Définition et compréhension des Royalties / Comprendre les paramètres de redistribution des Royalties / Mettre en place la redistribution via des outils, et l’optimiser / Contrôle des métadonnées

Pré-requis : labels ayant signés (ou en projet) des contrats d’artistes ou de licence, avoir participé à la session : « la filière disque » et « logiques de production et contrats du disque» (ou équivalent lors des parcours précédents)

Intervenant : Anne-Maire Boissy
Consultante et prestataire spécialisée dans la gestion des droits musicaux, et sur les problématiques telles que la gestion-dépôt de catalogue, les royalties et l’organisation des (méta)données, le tracking…
Anne-Marie Boissy, évolue ainsi au sein de l’édition musicale et de la production phonographique. Elle a fait ses armes pendant de nombreuses années aux côtés de Cesaria Evora et du label Lusafrica, puis au sein de Ze Publisher!, leader en France des logiciels de Gestion des éditions musicales. Anne-Marie Boissy, complète ses aptitudes par une formation en marketing et management.

Tarif : 50 €


centre-de-ressources-150x130[session] préparer sa stratégie de sortie d’album le 05/06

Sortir un album ou un EP, en digital ou en physique, requiert une stratégie globale finement établie pour servir des enjeux spécifiques : stratégie de communication et de promotion, relations presse et médias, gestion de l’image et des supports, clips et vidéos, circuits de distribution, scène et release tournée…

Autant de problématiques complexes qui doivent fonctionner de concert pour réussir une sortie d’album et sa promotion…qui s’appuient bien souvent sur un solide rétro-planning !

Point abordés : stratégie de sortie d’album, stratégie de communication et de promotion, rétro-planning, temporalité et phases préparatoires, distribution, etc.

Public cible : labels, artistes et groupes ayant un projet de production d’un EP ou d’un album en autoproduction, etc.

Intervenant :

Tarif : gratuit


centre-de-ressources-150x130[workshop] produire un album : les aides aux disques pour les labels le 12/05

La production d’un album par un label ne s’improvise pas et suppose de bien identifier les coûts (production, promotion, etc.). Le label doit ensuite pouvoir identifier les ressources qui lui permettront de financer l’enregistrement : apports propres et éventuelles aides aux disques. Des financements sous forme d’aides et subventions existent auprès des organismes de la filière de la musique enregistrée : sociétés civiles d’auteurs, de producteurs et d’interprètes, organismes professionnels. Cependant, les possibilités de financement d’un projet discographique sont complexes à appréhender : les sociétés civiles et organismes professionnels n’ont pas les mêmes critères d’attribution, ni la même vision de ce que doit être un projet « à financer ». L’objectif de cette session est d’identifier les dispositifs de soutien existants, leurs critères d’éligibilités et les logiques de construction économique du projet.

Points abordés : projet d’enregistrement et budgétisation, apports économiques des labels, dossiers de subventions, logiques et modalités d’interventions etc.

Pré-requis : labels, artistes et groupes ayant un projet de production d’un EP ou d’un album en autoproduction, avoir un budget de production d’un album ou d’en EP (à apporter lors du workshop), avoir participé à la session : « approche budgétaire d’un label » (ou équivalent lors des parcours précédents)

Intervenant : Joël Beyler – label #14 Records

Tarif : 50 €


centre-de-ressources-150x130[workshop] relation presse et promotion – réussir sa sortie d’album le 16/06

La sortie d’un album ou d’un EP est un moment clé dans le développement d’un groupe et représente un aboutissement pour toute formation musicale. Sortir un disque, c’est bien, mais bien préparer sa sortie, c’est encore mieux ! Alors que des albums sortent tous les jours aux quatre coins du monde, l’objectif est de valoriser son album par une démarche de promotion auprès des médias. Comment les approcher, les contacter, les intéresser et les amener à parler de votre album ? C’est là qu’interviennent les attaché(e)s de presse. Comment construire sa stratégie Presse ? Quel rôle joue l’attachée de presse ?

Point abordés : stratégie de sortie d’album et promotion, les différents médias (presse écrite, web, radios, TV, etc.), le métier de l’attaché presse, les outils pour démarcher, promotion et marketing, la revue de presse, etc.

Pré-requis : labels ou artistes autoproduits, avoir participé aux sessions : « préparer sa stratégie de sortie d’album » et « Affirmer son identité et organiser sa présence en ligne : Communication et promotion médias » (ou équivalent lors des parcours précédents)

Intervenant :

Tarif : 50 €


centre-de-ressources-150x130[workshop] l’édition musicale : un label doit-il également devenir éditeur ? le 30/06

Depuis plusieurs années, notamment suite à la chute des rémunérations tirées de la vente de musique (physique ou digitale), l’édition musicale semble être un des derniers bastions économique de l’industrie musicale. Ainsi, le montant des droits perçus par la Sacem (hors droits graphiques et de synchro) qui rémunèrent les auteurs compositeurs et les éditeurs, en France, est supérieur au chiffre d’affaires cumulé des maisons de disques (source IRMA). C’est un phénomène très récent et incitent les labels, à l’ère du 360° à s’orienter du côté de l’édition et à devenir éditeur des artistes qu’ils produisent. Comment devenir éditeur ? Quelles formalités accomplir ? Quelles fonctions doit-on alors remplir ? Les enjeux artistiques et économiques son bien réels mais attention à ne pas devenir une simple société d’édition, tiroir-caisse des droits d’auteurs, qui ne ferait pas le travail lié au métier d’éditeur…

Point abordés : métier d’éditeur, formalités liés à l’édition et adhésion à la SACEM en tant qu’éditeur, différence entre éditeur et société d’édition, etc.

Pré-requis : labels souhaitant signer les artistes en contrats d’édition

Intervenant : 

Tarif : 50 €